Que signifie changement ?

changement-jeanne-bordeau-madame-langage

Que veut dire changement ? Pourquoi nous parle-t-on toujours de changement ? Le changement n’est-il pas le propre de la vie ? 

En fait, il y a changement et changement. Il y a le changement incrémental et le changement de rupture. C’est le second que l’on a en tête lorsque l’on parle de changement, et ce parce qu’il nous pose des difficultés. 

Il nous pose des difficultés d’abord parce qu’il est contre-intuitif. La nature du monde n’est pas telle que nous la voyons. Elle se caractérise par ce que l’on nomme parfois systèmes, structure, organisation ou encore culture. Le code de la route ou la politesse en sont des exemples. A cause d’eux on ne peut pas faire n’importe quoi. Mais c’est aussi vrai de nos modèles mentaux. Si vous pensez être mauvais en maths, c’est peut-être parce que vous abordez mal la question. La dépression, le sentiment d’échouer systématiquement, vient de tels modèles mentaux, inadaptés. 

Cette structuration de la vie n’interdit pas le changement, mais elle lui impose des règles qui déroutent ce qu’Edgar Morin a appelé notre « pensée simplifiante ». Et pourtant, le changement d’un système a quelque-chose de miraculeux. Il se fait immédiatement et en bloc. 

C’est ce qu’on observe actuellement. Après 50 ans de Gesellschaft, de « société d’individus », régie par « l’économie de marché », qui affirme que l’optimum social résulte de la concurrence parfaite de l’homme avec l’homme, l’on bascule dans la Gemeinschaft, la communauté, régie par « l’économie politique » et ses « facteurs de production ». 

Finalement, le changement nous pose des difficultés surtout parce que nous le subissons. C’est la question de la « conduite du changement ». En fait, il serait préférable de parler de « changement de conduite ». Car, trouver le levier de transformation d’un système demande de se débarrasser de ses modèles mentaux rationnels pour laisser libre cours à son intuition. C’est ce changement, clé du changement, que nous avons du mal à faire. Et c’est pour cela qu’il est probable que nous parlerons encore longtemps de changement. 

Christophe Faurie, le 25/08/2020

Publications similaires

Laissez un commentaire !